Brassins et expériencesJournal du berrichon du sud

Décrivez ici et ouvrez le débat sur vos brassins, vos méthodes, vos résultats...
Règles du forum
Chers membres, merci de prendre connaissance et respecter les quelques règles de bon sens suivantes avant de poster votre message :
- Vous assurer que vous postez dans la bonne rubrique
- Vérifier qu'il n’existe pas déjà une réponse à votre question ou un sujet identique
- Prendre conscience que vos propos n’engagent que vous et que vous devrez en assumer la paternité
- Vérifier les sources des informations que vous diffusez, en vous assurant le cas échéant de respecter les droits d’auteur qui peuvent être liés aux informations, images ou documents cités
- Prendre soin de respecter vos interlocuteurs et bannir les insultes et autres propos diffamatoires ou dégradants
- Vous assurer de rester autant que faire se peut dans le sujet exposé
- Prendre le temps de vérifier l’orthographe et la grammaire de votre message
Merci par avance de votre contribution à préserver le bon esprit de ce forum.
Avatar de l’utilisateur
Leberrichondud
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 3454
Inscrit depuis : 2 ans 10 mois
Mon équipement : Frigo régulé
un laveur /desinfecteur de bouteilles DIY; refroidisseur avec pré refroidissement de l eau
maischfest avec une cuve de rinçage électrique, sur chariot avec chambre chaude de fermentation.
Brasseur : Amateur
Localisation : 06530 peymeinade
A remercié : 32 fois
A été remercié : 131 fois

Re: Journal du berrichon du sud

Message par Leberrichondud »

Paies ta bière la prochaine fois 🤣😅
Avatar de l’utilisateur
neo64
Brasseur
Brasseur
Messages : 1140
Inscrit depuis : 2 ans 11 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 11 fois
A été remercié : 118 fois
Contact :

Re: Journal du berrichon du sud

Message par neo64 »

Salut dud,

C'est marrant depuis peu on fait les DH comme toi !

On en avait marre de lire tout et son contraire on a été voir une brasserie dans le coin qui fait de bonnes IPA et on leur a demandé : 24h à 15 degrés et 48h de cold crash avec le houblon.

Seulement 2 bières à notre actif avec cette méthode mais on trouve aussi que l'aromatique sort mieux et on a pas cette sensation de verdure parfois désagréable qu'on pouvait trouver à l'embouteillage et qui finissait par disparaître au bout de 3-4 semaines.

A voir sur les prochaines mais nous si ça fait le job on va rester comme ça un petit moment :,-)
journal bnb saison 3 : viewtopic.php?t=40049
insta @bnb.brewers
Avatar de l’utilisateur
Hellwood
Brasseur
Brasseur
Messages : 1067
Inscrit depuis : 1 an 10 mois
Brasseur : Amateur
Localisation : Fresnes Val-de-Marne
A remercié : 59 fois
A été remercié : 98 fois

Re: Journal du berrichon du sud

Message par Hellwood »

Une 'tite question les gars...
Et si le besoin saugrenu de faire une Cold-Crash plus long se faisait sentir (disons une semaine de CC par exemple), vous feriez comment ?
- Démarrage CC, remontée en température à 15°C, DH, attente 12 à 24h, et ça repart en CC pour les 2 derniers jours. C'est ça ?
- Ou alors vous balancez direct votre DH à 3-4°C pour les 2-3 derniers jours de CC (sans remontée à 15°C) ?
Everybody needs somebody. I need you, you, you...
Avatar de l’utilisateur
neo64
Brasseur
Brasseur
Messages : 1140
Inscrit depuis : 2 ans 11 mois
Brasseur : Amateur
A remercié : 11 fois
A été remercié : 118 fois
Contact :

Re: Journal du berrichon du sud

Message par neo64 »

Pourquoi tu veux faire un cc aussi long ?
Je remonterai pas la température, peut-être un DH un peu plus long.

En fait de ce que j'ai pu lire en fonction des houblons la température de DH idéale est différente. 15 degrés c'est un genre de bon compromis quelque soit la variété de houblon.

Bref je t'ai pas beaucoup avancé sur le sujet mais franchement les températures de DH on lit tout et son contraire donc testes et tu verras
journal bnb saison 3 : viewtopic.php?t=40049
insta @bnb.brewers
Avatar de l’utilisateur
MementoMori
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 2640
Inscrit depuis : 2 ans 8 mois
Mon équipement : 2 KitchenChef 28l
1 Bergland 33l
Brasseur : Amateur
A remercié : 325 fois
A été remercié : 166 fois

Re: Journal du berrichon du sud

Message par MementoMori »

Très régulier chez moi le Cold Crash d'une huitaine, par manque de temps ou fainéantise d'embouteillage... :D
Tu balances ton DH à 15°C pour 24/48H puis tu fais descendre au CC pour la durée choisie, pas de soucis avec ça, j'en connais qui poussent à 3 semaines !
Je suis modérateur, je ne suis qu'un brasseur noob alors même si je m'estime (peut-être à tort) "avancé" sur certains sujets je dis aussi des conneries plus grosses que moi. N'hésitez pas à me contredire, étayez vos réponses, restez ouverts :D
Gaëlweina
Arpette
Arpette
Messages : 326
Inscrit depuis : 2 ans 8 mois
Mon équipement : Gamelles 45 et 30l, brûleur gaz, fond filtrant, pompe perceuse
tuyaux, seaux etc....
Brasseur : Amateur
Localisation : Pouebo Nouvelle Calédonie
A remercié : 27 fois
A été remercié : 29 fois

Re: Journal du berrichon du sud

Message par Gaëlweina »

3 semaines avec le houblon au fond du fermenteur ? :shock:
J'imagine qu'il faut une température proche de 0 pour ne pas avoir d'impact type hop burn non ?
Ou alors retirer le DH si fait en infuseur ?
Avatar de l’utilisateur
MementoMori
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 2640
Inscrit depuis : 2 ans 8 mois
Mon équipement : 2 KitchenChef 28l
1 Bergland 33l
Brasseur : Amateur
A remercié : 325 fois
A été remercié : 166 fois

Re: Journal du berrichon du sud

Message par MementoMori »

Ouioui on parle bien de 3 semaines proche de zéro ;)
Je suis modérateur, je ne suis qu'un brasseur noob alors même si je m'estime (peut-être à tort) "avancé" sur certains sujets je dis aussi des conneries plus grosses que moi. N'hésitez pas à me contredire, étayez vos réponses, restez ouverts :D
Avatar de l’utilisateur
Leberrichondud
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 3454
Inscrit depuis : 2 ans 10 mois
Mon équipement : Frigo régulé
un laveur /desinfecteur de bouteilles DIY; refroidisseur avec pré refroidissement de l eau
maischfest avec une cuve de rinçage électrique, sur chariot avec chambre chaude de fermentation.
Brasseur : Amateur
Localisation : 06530 peymeinade
A remercié : 32 fois
A été remercié : 131 fois

Re: Journal du berrichon du sud

Message par Leberrichondud »

Vu que je n intervient plus beaucoup sur mon journal pour y parler de mes recettes, je vais déjà parler de mes derniers déboires... On va rire un peu... De moi 😁

Alors commençons par les commandes !!
J ai ai parlé sur les posts concernés mais moi, la fermeture de Braumarkt m a bien embêté. Les autres founisseurs n ayant le choix que d avoir de gros fdp... Ça devient un peu compliqué de commander en gros (pour 17 recettes).. Bref on devrait pousser un gros coup de gueule !! Mais les médias sont tournés vers le convoi de la liberté... Du coup le brassage amateur...
Donc on refera pas le monde, j ai commandé après maintes réflexions sur motlerhops, Charente brassam et brouwland.
Allez on y va pour les déboires :
Le lendemain de la dernière commande chez brouwland, je me rend compte que j ai oublié de prendre deux levures liquides dont une london fog pour ma manhattan (ma recette préférée du moment)... Parfait, moi qui cherchait à faire des économies sur les fdp... Ça commence bien.

Le lendemain je reçois comme vous le mail de brouwland qui nous aime, à coup de-10% sur le site ! Sérieux les gars !?!? Je viens juste de commander !

Bon allez tant pis, les commandes, c est fait, oublions ça, faisons nous plaisir et brassons.
Mercredi, je broie mon grain la veille : je trouvais que l écart était trop important entre les rouleaux, je demonte et ré règle tout ça... Il est degeu, j en profite pour nettoyer et me prend 'idée de l allumer pour chasser les grains et farines coincés... Avec mon tournevis dans la main.. Bim ! Je coince tout, la pièce de jonction entre le moulin et la jeannette pète... Vous me direz vaut mieux cette pièce que le reste... Sauf que cette pièce, je j avais usiné spécifiquement pour un côté jeannette et le côté cardan qui va au moulin... Allez direction le GSB..
Bon c est réparé.
Le lendemain, 6h15 du mat... Me lève la tête dans le c.. Fais 3° dehors, 7° dans la brasserie, mais on est passionné alors j y vais avec entrain.
J allume la cuve maischfest... Et piouf... Ps ch it... Ou n importe quel onomatopées que vous voulez pour dire : l interrupteur qui flanche !! NOOOOOOOON (là tu réveillés le voisinage de rage et désespoir)
Après trois secondes de panique, je vide l eau, demonte la cuve par le dessous et jete un œil : sans soucis, je comprend de suite que c est l inter en effet qui a grillé. Petit coup de bol, j ai ce model en réserve. Je repare, je referme, je remet mon eau FROIDE (tirée la veille et mise au chaud la veille en ce moment pour pas l avoir à 7° le matin de brasse) et c est reparti !!
Je souffle un coup !! Suis content, j ai perdu 30min mais pas ma cuve.. Nickel ça va aller.

Aller, pendant l empatage, je fais mon embouteillage du brassin précédant. Maintenant ce principe est très bien rodé, je gère les deux en même temps, j y vois que du gain en tout, et y a pas de temps morts... Je finissais par m ennuyer pendant le rinçage et l ebu.. La non.
Bref, je suis super content de mon système d embouteillage à partir de la pompe de remplissage vevor.. Ça va vite, c est propre, ça s entretient très rapidement sans effort.
Revoilà mon côté radin qui refait surface en fin d embouteillage, me dis au moment d être à la limite de la lie (j embouteille directement du fermenteur en resucrant à la bouteille) : "allez une petite bouteille de plus, là"
BIM !! je bouche la pompe avec pleins de résidus d houblons... Première fois que ça m arrive, impossible à déboucher, je souffle, je force sur la pompe... Queneni, ça reste bouché
OK, faut démonter tout ça pour nettoyer la tête... Vais je y arriver, j ai jamais fais ça... Pis je dois pas oublier mon brassage en cours !!
Je prends mon temps pour démonter, nettoyer les membranes, tout remonter (en espérant dans le bon sens) tout en surveillant la cuve à l ebu !

OK, c est réparé, ça a l'air de vouloir fonctionner, je ferai un test à l eau ces prochains jours pour être sûr.
Le brassage se termine.... Vite, il est déjà l heure de partir au boulot... Tant pis pour la vaisselle, j ensemence le mout, direction la chambre de fermentation et pour le reste, je laisse en vrac, on verra demain..

Voilà, hier j ai fait ma vaisselle, mon brassin a l air d être très bien parti, tout est réparé et la brasserie rangée.

Mais quelle journée de *** 😁

Bon, plus sérieusement, faudra que je fasse un retour sur le braggot.. Vais aller en mettre au frais
Pastis54
Ch'ti nouveau
Messages : 179
Inscrit depuis : 3 mois
Mon équipement : Cuve Klarstein Mainschfest 30
Cuve Fermentation Klarstein Maischfest 30
Brasseur : Amateur
Localisation : Armaucourt
A été remercié : 6 fois

Re: Journal du berrichon du sud

Message par Pastis54 »

Aïe aïe aïe, tu as enchaîné mais au bout du compte, tout est rentré dans l’ordre 👍🏻
C’est souvent comme ça, quand y’a une 💩, la plupart du temps les autres arrivent vite !
Bonne continuation, heureusement c’est pas tout les jours comme ça !
Avatar de l’utilisateur
Leberrichondud
Maître Brasseur
Maître Brasseur
Messages : 3454
Inscrit depuis : 2 ans 10 mois
Mon équipement : Frigo régulé
un laveur /desinfecteur de bouteilles DIY; refroidisseur avec pré refroidissement de l eau
maischfest avec une cuve de rinçage électrique, sur chariot avec chambre chaude de fermentation.
Brasseur : Amateur
Localisation : 06530 peymeinade
A remercié : 32 fois
A été remercié : 131 fois

Re: Journal du berrichon du sud

Message par Leberrichondud »

Screenshot_20220212-141302.png
Retour sur le braggot

A l aspect, on est sur du doré, cuivré avec un rappel sur le miel.
Une belle limpidité, mais une mousse qui ne tient pas, dommage.
Là pétillance est très agréable à regarder, les bulles remontant doucement dans cette boisson qu on sent sirupeuse.
En nez très floral, légèrement malté fort agréable due au miel fourni par loic. On a déjà ce côté sirop qui ressort.

En bouche, en effet, un côté sirop sans être écœurant, une pétillance assez abondante agréable en bouche, peu / pas d amertume (ça n était pas recherché)
On est entre la bière, l hydromel, le vin, c est surprenant.

Ça reste malgré le côté sucré très buvable, très floral, on a bien la base de miel, ça differe bien d une bière !
Faut juste aimer le miel car on sent bien qu il est très présent, mais avec ce "tout fleur", ça n est pas aussi écœurant qu un miel spécifique.

Le résultat me satisfait beaucoup pour une première. L ensemble est assez équilibré.
Pour une prochaine, augmenter la qté de miel, utiliser une levure plus neutre et peut être amener un peu d amertume pour contrebalancé le sucré.

Mais le truc, c est qu il faudrait avoir une référence, un truc à comparer... Parce qu en fait, c est bon, mais est-ce que c est dans les clous ?
Répondre